Bienvenue sur le site du projet de recherche SCODECE

 

Un moteur diesel plus propre, c'est possible ? La demande de moteurs diesels toujours aussi efficaces, mais plus propres, plus économes et plus fiables est commune aux entreprises et aux particuliers. Les technologies alternatives (moteurs hybrides ou électriques) ont des atouts plus prometteurs à première vue en termes de protection de l'environnement. Pourtant, elles souffrent d'un défaut majeur : elles dépendent d'une énergie électrique et ne sont pas adaptables pour certains types de moteurs (transports fluviaux ou maritimes) et souffrent de réels handicaps (autonomie des batteries, coût, performances…). En outre, les moteurs diesels peuvent accueillir des carburants de moins en moins polluants, les biodiesels.

Pour approfondir cette alternative, HEI a monté un projet de recherche baptisé SCODECE (Smart Control and Diagnosis for Economic and Clean Engine) avec deux partenaires, l'Université du Sussex et l'Université de Picardie - Jules Verne. Elle a obtenu le soutien financier de l'Union Européenne, via le programme Interreg IV A des Deux Mers, financé par le FEDER.

Le projet SCODECE cherche à optimiser des moteurs à basse température consommant des carburants biodiesels, donc moins polluants, avec un haut rendement pour garantir des performances égales ou supérieures. Il doit leur permettre d'être moins polluants, plus fiables et moins fragiles. Concrètement, le projet verra la création d'un banc d'essai, qui servira de plate-forme d'expertise pour les utilisateurs et d'un simulateur virtuel qui reproduira le fonctionnement des moteurs – et leurs dysfonctionnements - pour permettre des études d'optimisation des coûts.